Inagro

Traitement de l’eau pour le secteur agricole

Inagro est une institution de Flandre occidentale de recherche et de conseil en agriculture et horticulture. EcoWater collabore avec Inagro sur plusieurs projets. Nous vous présenterons ici un projet d'élevage d’insectes ainsi qu’un projet de culture de champignons comestibles.

Insectes

Depuis plusieurs années, Inagro mène des recherches sur l'élevage professionnel d’insectes. L'un des atouts des insectes réside dans leur capacité à traiter de grandes quantités de déchets organiques. C'est pourquoi Inagro se concentre sur la sélection et le traitement de flux de déchets agricoles destinés à être utilisés comme aliments dans l'élevage des insectes. Ces flux de déchets sont donc transformés « d’ordures » en source alternative de protéines de haute qualité pour l'alimentation humaine et animale. Citons comme exemple la mouche soldat noire.

Inagro travaille également sur l'efficacité, la mise à l'échelle ainsi que l'automatisation de l'élevage en tant que tel. Cela leur permet d'élever des insectes à une échelle semi-industrielle. Inagro collabore étroitement avec des écoles supérieures, des universités, des éleveurs d'insectes et le monde de l'entreprise, afin qu'ils soient toujours au courant des dernières évolutions et des nouvelles applications industrielles possibles en matière d’insectes.

Outre l'échange de connaissances, l'objectif de ces recherches est de soutenir et d'ajuster la politique d'élevage des insectes afin d'éliminer toute restriction qui empêcherait le secteur d'atteindre son plein potentiel.

Champignons comestibles

Le département « champignons comestibles » est responsable de toute la recherche pratique pour le secteur des champignons (comestibles). Ses recherches se concentrent toujours sur l'amélioration des techniques et méthodes existantes ou sur les possibilités d'application des techniques les plus récentes.

Il répond souvent à des questions spécifiques du secteur flamand, afin de contribuer à résoudre des problèmes techniques (de culture). En outre, il effectue ses recherches à la demande et en collaboration avec des entreprises privées et des instituts de recherche. L'infrastructure et les connaissances uniques d'Inagro font de cette institution un partenaire très demandé pour les recherches axées sur la pratique, tant au niveau national qu'international.

Traitement de l’eau

Pour les champignons comme pour les insectes, il est important de maintenir l'humidité de l'air au bon niveau. À cet effet, on utilise des humidificateurs d'air qui pulvérisent de l'eau.

Au départ, ces pulvérisateurs étaient alimentés avec de l’eau de ville. Cependant, à cause des minéraux présents, les buses finissaient toujours par se boucher. La première solution a consisté à utiliser de l'eau adoucie, mais cela n’a pas empêché les pulvérisateurs de se boucher.

C’est pourquoi la méthode de l’osmose inverse (RO) a été sélectionnée. Grâce à cette technique, tous les minéraux dissous sont filtrés hors de l'eau. Il n'y a donc plus de précipitations dans les pulvérisateurs.

Configuration technique

Pour les insectes, l'eau de ville entrante est d'abord traitée à l'aide d'un adoucisseur 5030 en duplex à vanne 1”, car l'adoucissement constitue toujours la première étape de la production d'une eau d’osmose. Pour les champignons, un adoucisseur était déjà présent.

La deuxième étape, tant pour les champignons que pour les insectes, est un dispositif d'osmose inverse ROHD SB1, qui peut fournir un débit de 125 litres par heure. Ce débit relativement limité est toutefois suffisant pour alimenter le site de culture et d’élevage. Les pulvérisateurs ne fonctionnent pas en continu, mais seulement lorsque l'humidité de l'air tombe en dessous d'une certaine valeur seuil.

Un deuxième facteur important à cet égard est le réservoir tampon, qui est continuellement rempli. Cela nous permet d’adapter les dimensions de l'installation RO à la consommation journalière au lieu de la consommation de pointe. L'installation reste donc plus petite, et en même temps, le budget aussi. 

Expertise spécifique

Chaque installation d’osmose inverse peut signaler les alarmes. Pour les champignons, nous avons opté pour un buzzer, car cette installation est presque toujours exempte de personnel.

Dans le cas des insectes, nous avons choisi un témoin lumineux. D'une part parce que cette installation est surveillée par du personnel, et d'autre part parce que nous travaillons avec des animaux vivants, pour lesquels cette solution est moins gênante.

Qu'y a-t-il dans mon eau?

Votre eau a un goût étrange ? Est-ce que ça sent bizarre ? Ce n'est pas normal, et nous pouvons vous aider.

Voir les problèmes d'eau les plus courants.

Contactez-nous

Je souhaite
Je suis
Je suis intéressé par
Je voudrais ...


 
1 seul fichier.
Limité à 8 Mo.
Types autorisés : gif, jpg, jpeg, png, bmp, eps, tif, pict, psd, txt, rtf, html, odf, pdf, doc, docx, ppt, pptx, xls, xlsx, xml, avi, mov, mp3, mp4, ogg, wav, bz2, dmg, gz, jar, rar, sit, svg, tar, zip.
8 Mo limit per form.