menu

10 mythes réfutés sur le traitement de l'eau

Accueil10 mythes réfutés sur le traitement de l'eau
Accueil10 mythes réfutés sur le traitement de l'eau
10 mythes réfutés sur l'adoucissement de l'eau

10 mythes réfutés sur le traitement de l'eau

De nombreux mythes circulent sur les adoucisseurs d’eau et sur l’adoucissement de l’eau en général. Nous avons rassemblé un nombre de mythes que nous réfutons sur la base d’informations provenant de sources scientifiquement vérifiées.

10 mythes réfutés sur l'adoucissement de l'eau

Tous les détails figurent ci-après!

1. L’eau adoucie n’est pas potable: faux

Le ministère de la Santé publique a reconnu le processus d’adoucissement au moyen de résines pour l’échange d’ions comme approprié à la consommation humaine. Grâce à cet échange d’ions, la composition de l’eau est modifiée, le calcium et le magnésium sont remplacés par le sodium.

La recherche indique que 98% de l’absorption quotidienne du sodium provient de l’alimentation, contre seulement 2% pour l’eau. L’effet de la teneur en sodium dans l’eau est donc très réduit : c’est ainsi que certains types d’eau en bouteille contiennent même beaucoup plus de sodium que l’eau adoucie.

SOURCE: “Human intake of minerals from drinking water in the European Communities: Hardness of drinking water and public health”, pages 173-211.

 

2. L’eau qui est destinée à la consommation humaine ne peut pas être adoucie au-dessous de 15°F: faux

La directive européenne actuelle sur l’eau potable 98/83/CE de 1998 concernant l’eau destinée à la consommation humaine ne comporte aucune référence à la dureté, ni à la teneur en calcium et en magnésium. Le processus d’adoucissement va influencer la teneur en sodium dans l’eau, mais cette teneur en sodium est décrite comme « paramètre indicateur » dans la directive européenne sur l’eau potable. Un paramètre indicateur n’est pas déterminant pour la potabilité de l’eau.

Cette directive européenne a été appliquée aux 3 régions de Belgique. Le consommateur est donc libre d’adoucir son eau de ville.

Les régions font encore mention d’une dureté minimale de l’eau, mais ceci s’applique uniquement aux services des eaux, pas à l’utilisateur final proprement dit.

 

3. Les adoucisseurs d’eau favorisent la croissance bactérienne: faux

Il est exact que l’eau stagnante favorise la croissance bactérienne. Si, par exemple, vous laissez une bouteille d’eau ouverte un moment, les bactéries se développent rapidement. Toutefois, l’eau circule pratiquement en permanence dans un adoucisseur d’eau. Si vous avez un appareil avec un bac à sel sec, il n’y a pratiquement pas d’eau stagnante.

Si vous ne consommez pas d’eau pendant une période prolongée (par exemple pendant les vacances), il est conseillé de rincer vos conduites. Laissez l’eau couler un moment à tous les robinets et vous vous en trouverez bien.

Le corps humain abrite des millions de bactéries des espèces les plus diverses, qui nous permettent de vivre. L’eau potable est décontaminée de manière centralisée et notre système immunitaire est là pour neutraliser la quantité minimale de bactéries qui subsistent. Les experts internationaux sont également d’avis que la croissance bactérienne éventuelle dans les appareils de traitement de l’eau supplémentaires ne comporte aucun danger que ce soit pour la santé humaine.

Il faut ajouter à ceci que l’adoucissement de l’eau est un traitement préventif. En prévenant les dépôts calcaires dans les conduites d’eau et les chauffe-eau, le bouillon de culture pour un certain nombre de bactéries dangereuses, comme legionella, est directement supprimé.

SOURCE : Communiqué d’Aqua Europa (février 2000) signé par le Docteur J.-M. Delattre (Institut Pasteur, Lille), le Docteur C. Fricker (Thames Water Laboratories, Reading) et le Professeur R. W. Schubert (Institut d’Hygiène, Francfort).

Symposium “HPC in Drinking Water” à Genève (avril 2002) sous le contrôle de la National Sanitation Foundation/World Health Organisation.

World Health Organisation “Report of an Expert Meeting” on “HPC measurement in drinking water safety management”.

 

4. Le calcium dans l’eau potable est nécessaire à notre santé: faux

Une quantité suffisante de calcium est indispensable pour la santé. Toutefois, le calcium présent dans l’eau potable est seulement absorbé dans une mesure très limitée par le corps humain. Même une eau riche en calcaire ne pourvoit que dans une mesure négligeable aux besoins en calcium.

Le corps humain tire surtout son calcium du lait et de ses produits dérivés (beurre, fromage,…) ainsi que des légumes et des fruits secs, du chocolat, des types de poisson gras et des fruits de mer, des abats et du pain complet.

Dans le domaine de l’absorption du calcium, l’eau n’a qu’une importance limitée. La preuve en est que l’on ne constate pas de carence en calcium due à l’eau potable dans les régions où l’eau est naturellement douce.

 

5. L’eau adoucie est mauvaise pour la santé: faux

Nous devons uniquement déconseiller l’utilisation d’eau adoucie dans deux cas : pour les régimes sans sel ou pauvres en sodium et pour la préparation du lait des nourrissons. Dans ces cas, il est préférable soit d’utiliser de l’eau de source à faible teneur en sodium, soit de faire appel à la technique de l’osmose inverse.

Aucune étude clinique ne montre non plus de corrélation entre le degré de dureté de l’eau et la fréquence des maladies cardiovasculaires.

Avez-vous des questions? Posez-les via le formulaire, ou continuez la lecture pour encore cinq mythes ...

6. L’eau adoucie a le goût de sel: faux

Le sel de cuisine, ou chlorure de sodium, a le goût du sel en raison de la liaison du sodium avec des chlorures. Dans l’eau adoucie, si la teneur en sodium augmente, la quantité de chlorures, et donc la teneur en sel, reste inchangée.

SOURCE: “The impact of inorganic chemicals on water quality and health” (Bijlage 1st. Super. Sanita -1993), pages 336-340

 

7. Le sel de régénération est mauvais pour l’environnement: faux

A partir d’une consommation de 100 litres d’eau par jour et par personne et d’une dureté qui est ramenée de 30°F à 6°F, moins de 40 grammes de sel parvient à l’égout par régénération. En outre, les sels de régénération sont des produits très purs qui sont strictement contrôlés et certifiés.

Grâce à l’adoucissement, il est possible d’économiser des quantités considérables de savons et de détergents. Ces économies pèsent beaucoup plus lourd que la "charge environnementale" éventuelle du sel de régénération.

 

8. L’eau froide ne doit pas être adoucie: faux

Bien que l’eau froide cause moins de dépôts calcaires que l’eau chaude, cela n’est pas une raison pour ne pas adoucir du tout. Un très grand nombre d’appareils ménagers (comme les lave-linge et les machines à café) réchauffent l’eau mais fonctionnent à base d’eau froide. C’est pourquoi un adoucisseur d’eau intégré se trouve notamment dans votre lave-vaisselle.

L’eau froide cause beaucoup moins de dépôts calcaires, mais va toujours laisser des traces, par exemple dans vos éviers ou vos toilettes. C’est pourquoi il est conseillé d’utiliser également de l’eau adoucie si vous avez besoin d’eau froide.

 

9. L’eau adoucie est agressive: faux

L’eau naturellement douce que l’on trouve dans certaines régions granitiques peut être agressive et parfois même entraîner des phénomènes de corrosion.

L’eau adoucie a toutefois une composition minérale tout à fait différente de celle de l’eau naturellement douce. L’eau naturellement douce contient non seulement peu de calcaire, mais aussi peu de minéraux dissous en général. C’est pourquoi l’eau naturellement douce a la possibilité de dissoudre les minéraux et donc d’être corrosive.

L’eau adoucie, par contre, a pour origine de l’eau dure et est donc riche en minéraux à l’origine. Par l’adoucissement, le calcium et le magnésium présents sont remplacés par du sodium, mais la quantité totale de minéraux dissous ne change pas. L’eau adoucie ne va donc pas corroder.

Enfin, une couche de calcaire dans les canalisations n’est pas nécessairement une protection contre la corrosion. Cette couche de calcaire n’est pas constituée uniformément; à certains endroits, cette couche est plus épaisse qu’à d’autres. En outre, il existe d’autres formes de corrosion qui sont justement favorisées par les dépôts calcaires.

 

10. Le traitement de l’eau est cher: faux

Un adoucisseur d’eau moderne comme un appareil d’EcoWater Systems se rembourse de lui-même. Vous allez consommer jusqu’à 50% en moins de détergents et de produits à base de savon, vous économiserez 15% en moyenne sur les frais d’énergie, vos chauffe-eau demanderont moins d’entretien et enfin, vos vêtements dureront plus longtemps. La Fédération belge pour le traitement de l’eau a estimé que ceci peut représenter une économie allant jusqu’à 650 euros sur une base annuelle pour une famille belge moyenne.

Si vous combinez également votre adoucisseur avec un système d’eau potable, vous faites aussi des économies sur l’eau en bouteille. 

 

Avez-vous encore des questions ou remarques, ou êtes-vous intéressés en un adoucisseur chez vous? Complétez-donc le formulaire ci-dessous!

Contactez-nous pour plus d'infos!

Particulier nieuw FR

Ecowater Systems Europe SA ne partagera jamais vos données avec des tiers. Vos données seront uniquement utilisées pour traiter votre demande. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité.